Le Forum des Maîtres de l'Univers

Eternia Antique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
french fantasy
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia


Nombre de messages : 1496
Age : 38
Localisation : Golf Juan (06)
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 09:21

Aujourd'hui hélas, ou heureusement, il ne nous reste plus "grand chose" comme support pour donner vie à nos héros, mis à part les BIO de MATTEL (et c'était déjà bien) et les Comics.
Je sais que ces Comics ne font pas l'unanimité parmi les fans, pour plusieurs raisons:

- question d'habitude. Les MOTU et POP ont déjà largement évolué sur des médias 80' qui nous étaient chers, comme les DA, le film ou les mini comics (et autres BD et livres qui conservent finalement assez bien un même esprit générale, avec un peu d'habitude et de volonté en tous cas).
-La difficulté à se le procurer, dans le bon ordre (en anglais uniquement) et à s'y retrouver entre les variantes de couvertures, les designs de personages qui changent, les styles de dessins, le rythme et le style générale propre à ces comics, hyper-actif...
-Je dirais aussi qu'ils sont porteur d'une violence à laquelle on est pas habitué finalement! Ça les place en rupture totale avec tous les supports et les médias connus jusqu'ici.  Embarassed

Franchement, j'ai pas souvenir d'avoir vu une seule goute de sang dans l'univers MOTU POP jusqu'à ces BD qui en regorgent!  affraid
Les personnages se tabassent sans cesse, et c'est pas pour me déplaire parce qu'à mon age, la niaiserie des méchants de FILMATION, très peu pour moi!
Hors quand ils se bastonnent, ils le font pour de vrai, les mâchoires saignent et leurs visages sont bien amochés.
Mais le pire, c 'est quand même les coups de lame...
Ah ben non en fait c'est pas le pire...
Le pire c'est quand ils se font empalé  ET QU'ILS MEURENT!!!!!!!!!!!!!!      

Je trouve ça excitant de suivre les épisodes sans la certitude que les gentils vont gagner contre les méchants, ça change un peu, et pour le coup, les MOTU sont bien "ressuscités" avec ces Comics, mais à quel prix!
Voici une petite liste des meurtres, ça fait froid dans le dos:
meurtres:
 

J'aimais pas la BIO de Despara jusqu'ici, mais alors là c'est l'info de trop!









Je venais tout juste de me faire à l'idée qu'elle avait quitté Etheria pour se mettre avec Clamp Champ qui lui même remplace le Maitre d'Arme qui est de venu un homme serpent, et voilà qu'elle est morte!  No













Arrow  Et vous comment vous vivez ça? clown

_________________
"Dans l'espace infini d'une autre galaxie. Sur une étoile dévorée par le mal..."


Dernière édition par french fantasy le 2017-02-16, 06:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/the.last.gate.of.ETHERIA/
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1433
Age : 38
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 11:04

Analyse pertinente

Je ne suis pas consommateur des aventures modernes POP & MOTU.
Effectivement, elles semblent empruntes d'un haut degré d'action et de violence, avec de la tragédie.
Mais même enfant, que ce soit dans mes propres scénarii de jeux avec mes figurines, dans les aventures que l'on suivait à la télévision ou même dans les comics signés Alfredo Alcala par exemple, la mort qui plus est brutale, n'a jamais été quelque chose que j'ai recherchée. POP & MOTU, c'est d'abord un univers, une faune, une flore, une Histoire, ... bref un monde mystérieux de fantasy à explorer, à faire vivre, et non à faire mourir.
Haut comme trois pommes, si je voulais de la violence accompagnée de morts, je pouvais me tourner vers des œuvres comme Judo Boy ou Space Adventure Cobra. Les japonais avaient même un certain talent pour s'attarder sur les expressions de visage des défunts figées dans leur douleur. ça ma suffisait. Pas besoin de réclamer l'équivalence dans POP & MOTU.
D'ailleurs, la première véritable "mort" à laquelle j'ai assistée était sur grand écran: celle de Saurod dans le film de Gary Goddard. J'ai ressenti un vague malaise. C'était la première fois que je voyais un personnage qui avait sa figurine dans les rayons jouets, être anéanti. Sensation bizarre.

french fantasy a écrit:
la niaiserie des méchants de FILMATION, très peu pour moi!

Moi j'adore. Les sbires de Skeletor, je les aime comme je peux apprécier Vil Coyotte ou Sylvestre se faire ridiculiser.
Une fois encore, tout dépend ce que tu aimes ou ce que tu recherches dans l'univers POP & MOTU.

Personnellement, je n'aime pas voir une œuvre prolongée sans cesse (l'univers Saint Seiya ou Dragon Ball sont des exemples connus où de nombreux fans parlent d'excès). Mais après tout, lorsque l'esprit est différent (l'introduction de violence en l'occurrence), on perd des fans en route mais on en gagne aussi. S'il y a un public pour cela, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doga
Maître de l'univers
Maître de l'univers
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 39
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 11:15

@ French Fantasy :
Étonnant ce code HTML BodyBackGround, et pour cette effet de mouvement, cela demande une chiée de lignes.

Oups désolé pour le H.S.

Citation :
Et vous comment vous vivez ça ?
Je ne sais pas trop pour le moment vu que tu m'as SPOILÉ tout les moments forts du Comics avant même que je mette un oeil dessus.  
C'est violent.

Vu le style graphique et le contexte, c'était un peu le passage obligatoire, même si Fragger cela tue.
Cela me rappelle un peu le comics Kingdom Come par certains côtés.

Cela me donne aussi comme idée de faire un Custom de Flutterina avec des croix à la place des yeux et une épée qui lui traverse le ventre.

Il s'agit d'univers étendus, et si il y a bien quelque chose que les Comics m'ont appris, c'est que c'est canon uniquement jusqu'au nouveau Reboot (Spiderman qui a dû faire entre 12 et 30 Reboots depuis fin 1998).

Tu as raison sur le peu de matières qu'il nous reste à grignoter.
En ce moment, perso, c'est un retour à la version 200X, c'est plutôt décent par endroits.

@ KissFan :
First answer, Best answer.


Dernière édition par Doga le 2017-02-09, 18:10, édité 2 fois (Raison : Ortho.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dazel
Prince d'Eternia
Prince d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 937
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 12:54

Le choix est cornélien : soit les gentils gagnent toujours comme chez Filmation et il n'y a plus aucun suspens. Soit les méchants peuvent gagner et là, ils tuent les gentils. D'ailleurs, c'est ce qui se passe dans beaucoup de séries américaines même familiales.
On voit également ça dans les marvels actuels, dont Spiderman il y a quelques années qui est très violent comparé aux années 80.
La mort d'un personnage permet de faire évoluer l'intrigue. J'ai toujours reproché à Filmation de faire tous ses épisodes sur le même moule. Au bout du compte, on voit à peine la différence entre le premier et le dernier épisode scénaristiquement parlant.
Je n'aime pas les comics MOTU modernes, tant au niveau graphisme que scénario (violence) mais bon, ça ne gâche pas ma vie pour autant, je jette un oeil dessus, c'est tout.
En revanche si un film MOTU voit le jour, je pense qu'il sera comme les comics, pas d'illusion à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbarian
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 1657
Localisation : ouest
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 13:58

Filmation racontait des histoires pour un public ciblé : les enfants. Leur intention était de divertir tout en essayant d'apprendre aux enfants une certaine morale en fin d'épisode, des idées pour vivre bien ensemble à l'école, à la maison, avec ses parents, ses amis, etc... Tout en invitant parfois aussi à lire des livres, faire du sport, s'intéresser aux sciences, etc...bref en donnant des pistes pour s'éduquer, apprendre, réfléchir.

Le pire est que ces morales n'ont pas été diffusées à l'époque en France. Pourtant je les trouve moins niaise et plus pédagogique que celle de M.A.S.K par exemple ou pire encore He-man N.A ( Hero don't need drugs, et ne faites pas ci, ne faites pas ça, attention au voiture, niant niant niant on est des américains et il y a deux choses à savoir dans la vie : ce qu'il FAUT faire et ce qui est INTERDIT).

De ce que je connais des autres médias vintage, aucun ne s'embêtait avec ça. Divertissement et aventure pour le meilleur (Alcala) et pour le pire (Annual Anglais 1985 par exemple  Mad )

http://www.he-man.org/publishing/item.php?id=600

200X pour moi vient combler tout ce que Filmation n'a pas fait : mettre en scène régulièrement une plus grande étendue de personnage en leur écrivant des genèses intéressantes : Two-Bad, Stinkor, Roboto, Sy-Klone, etc...) et faire un dessin animé basé sur l'action pour un public cible un peu moins jeune que celui de filmation. Plus mature, nous n'assisteront pas à des morts mais tout de même des transformations impressionnantes et des blessés grâves (Man at Arms contre Skeletor).

Aujourd'hui French Fantasy vous a écrit comment ça se passe ...

La licence suit l'âge de son public et les modes (séries américaines avec de nombreuses morts de personnages (Game of Thrones, Walking Dead, etc...).

Prochaine étape, la maison de retraite Grayskull.

Personnellement même si je lis les productions actuelles, depuis 200X je trouve qu'il n'y a pas grand chose de vraiment intéressant de raconté. La notion d'aventure n'existe pratiquement plus. Les enjeux sont de suite de l'ordre universelle, pas de place pour l'exploration, l'archéologie, les peuples divers et variés. On tourne en rond, et He-man et Skeletor sont tellement omniprésents qe ça devient très chiant. Dessiner des plans larges pour caser toute une assemblée de persos qui ne branlent quasi rien dans les histoires est encore plus énervant. Et ce ne sont pas cosmochatons qui vont changer la donne.

_________________
http://www.acrimed.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acrimed.org/
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1433
Age : 38
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-05, 14:06

dazel a écrit:
La mort d'un personnage permet de faire évoluer l'intrigue

Rien ne dit que ce ne se serait pas produit si Filmation avait poursuivi la série animée puisque la mort tragique d'un personnage survient dans l'épisode The Price de la série Bravestarr.

dazel a écrit:
J'ai toujours reproché à Filmation de faire tous ses épisodes sur le même moule. Au bout du compte, on voit à peine la différence entre le premier et le dernier épisode scénaristiquement parlant.

Les épisodes s'apprécient séparément. Mais il y a quand même des personnages qui sont réellement introduits à tel ou tel épisode, ce qui implique une vision dans l'ordre de numérotation: Granamyr, Roi Ahgo, Roi Miro, Montork, etc ... et Aéria comme l'évoque Cédric.
Et les auteurs de Filmation savaient raconter une histoire emprunte de valeurs adressées à l'enfant.

J'ai surtout le sentiment avec les comics modernes que les personnages de l'univers POP & MOTU sont présentés comme étant incroyablement "guerriers". Sur une case, on a l'impression qu'Aéria tente de porter un coup de pied à son adversaire. Ce n'est pas l'image que j'ai du personnage. Un peu comme le personnage de Yoda dans la prélogie de la Guerre des Etoiles lorsqu'il bondit partout, sabre à la main ...
Un sentiment aussi prédomine dans les comics récents, celui de placer un maximum de personnages ... quand bien même ils n'apportent rien à l'histoire ... Ce n'est pas étonnant que l'on assiste à présent à des crossover (Cosmocats).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manyfaces
Garde du palais
Garde du palais


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-14, 12:40

Il y a certains comics que j'ai adoré, le coup de Randor qui n'est autre que King Hiss, la quête d'Adora qui la mène jusqu'à la mère de Keldor. Mais par contre, la surenchère avec Eternity war, bof bof. Tout ça s'inscrit dans une vague très actuelle comme certains l'ont dit et du coup je reste très nostalgique de la série 200x qui avait le mérite de s'attarder sur les personnages "secondaires" et qui n'était pas sans rappeler les ambitions de la série animée Batman, ni trop adulte, ni trop enfantin avec des épisodes qui faisaient avancer l'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3378
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-14, 14:52

Merci de placer les balises spoilers !!!


_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
french fantasy
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia


Nombre de messages : 1496
Age : 38
Localisation : Golf Juan (06)
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   2017-02-16, 06:06

Hadès a écrit:
Merci de placer   les balises spoilers !!!


Evil or Very Mad J'ai pas du tout eu le réflexe, quel dommage!
Fait!

_________________
"Dans l'espace infini d'une autre galaxie. Sur une étoile dévorée par le mal..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/the.last.gate.of.ETHERIA/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION   

Revenir en haut Aller en bas
 
DC52 COMICS, un vrai massacre, loin de la morale FILMATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BD Massacre à la Tronçonneuse
» Watchmen (comics) : Pourquoi cette fin ?
» [Duel du Mois 3] Massacre à la tronçonneuse/La colline a des
» MARVEL COMICS : SPIDER-MAN - X-MEN
» Rage Comics / Funny Pictures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Maîtres de l'Univers :: Livres, Comics, Club, Dessins, Jeux de société, Jeux éducatifs, Coloriages ... :: Les MOTU sur papiers-
Sauter vers: