Le Forum des Maîtres de l'Univers

Eternia Antique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 nos anecdotes motu vintage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: nos anecdotes motu vintage   2011-06-23, 21:18

************************************************************************************
redirection du post uniquement pour "nos anecdotes motu vintage"

initialement prévu pour un dossier dans un livre encyclopédique, je laisse toutefois les premiers posts...
************************************************************************************

Le petit Thomas et son Château
Les souvenirs de KissFan



************************************************************************************
salut à tous,

avec Hadès, nous avons déjà réalisé 2 Annuals, livre encyclopédique des MOTUC pour les années 2009 et 2010 (qui n'est plus trop a présenter d'ailleurs)
j'envisage un jour, de me lancer dans un Annual vintage (les annuals MOTUC étant quelques peu, un tremplin et essai pour moi !, car ma gamme phare reste les vintages, même si les MOTUC apporte de nouvelles choses inédites)

dans l’optique de faire un livre MOTU un jour, avec quelques dossiers tout comme dans les annuals déjà sortie,
je désirerai peut être (suivant vous, membres et collectionneurs français), faire un dossier sur les anecdotes, et publier les meilleurs lus.

Je vous demande donc, de partager dès a présent nos souvenirs.
important, aucun droit de doit être demandé pour utiliser les textes

les textes peuvent être écris ici, sur le forum de l'Eternia Antique ou directement envoyé ici
princeadam51@free.fr

amicalement
Le Prince Adam

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/


Dernière édition par Le Prince Adam le 2012-09-08, 14:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3480
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2011-06-24, 11:59

Je me demande si ce genre d'anecdotes ont un intérêt dans une publication qui se veut encyclopédique.

Attention, j'adore partager mes souvenirs avec d'autres fans, mais ça me semble avoir plus sa place sur un topic informel de forum que dans une publication.

_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
kid monster
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 1078
Age : 41
Localisation : snake mountain
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2011-06-24, 20:57

c'est vrai que dans ce genre de bouquin je verrai plutôt des photos de gamins de l'époque avec leurs MOTU, 1 peu comme "nos jouets 70-80";

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2011-06-25, 11:29

c'est prévu également
j'ai pas encore eu le temps de poster ce message...

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2011-06-25, 21:54

il y a pas foule, il est vrai que ce genre d'histoire n'a pas vraiment sa place dans un livre encyclopédique sur une gamme de jouet,
je pense pourtant, que cela fait partie intégrante de l'histoire de cette gamme !

voici un petit exemple de ce que je recherche :

[pour chaque histoire, il faudra un titre, le texte, et un prénom + initial du nom]


Le petit Thomas et son Château

Noël 1984
Thomas demande la château maléfique pour noël, ses parents lui expliquent que ce jouet est bien trop cher, et qu'ils ne pourront pas lui offrir,
il se résilia donc à ne pas l'avoir...

Noel arrive, pour lui faire une grosse surprise, ses parents lui ont bien offert le château tant convoité, en laissant le château sans papier cadeau sous le sapin, pour qu'il est "LE FLASH" en arrivant dessus !

et cela n'a pas loupé



Thomas a faillit avoir une crise en voyant le jouet !



Le petit Thomas et son Château

Damien E.


_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2012-09-08, 14:21

KissFan a écrit:
Courant 1983, je découvre les figurines des Maîtres de l’Univers dans les rayons jouets du magasin les Dames de France rue de Le Bastard à Rennes, magasin qui deviendra Prisunic, puis Monoprix. Aujourd’hui … Virgin Mégastore. Les figurines me séduisent par leur aspect massif, musclé et emprunt de fantastique, mais sollicitant mes parents pour qu’ils m’en offrent une, je me vois opposer un refus.

A partir de janvier 1984, la diffusion du dessin-animé des Maîtres de l’Univers dans Récré A2, amplifie la donne. La passion est en marche. La planète Eternia me fait rêver : ses forteresses impressionnantes (le château des Ombres et le château Maléfique), ses temples anciens et mystérieux (le temple des hommes chats, le tombeau de Shokoti, …), ses monstres colossaux (le Kraken, Bakul, Granamyr …), son immensité et sa diversité (océans, montagnes, déserts, marécages, …) et le côté mystique dans lequel baigne la série (l’on ne compte plus le nombre de sorciers présents). Et bien sûr, Musclor est lé héros incarné (fort, beau, juste, zéro défaut en somme) et les personnages qui l’entourent sont attachants (Orko, Gringer, …) et ses adversaires hauts en couleur (Skeletor en tête). En plus, le thème musical du dessin-animé est entêtant.
L’émission de RécréA2 du vendredi après-midi après l’école est celle qui ne faut surtout pas manquer, à égalité avec la diffusion d’X-Or le mercredi. Musclor et X-Or, les deux héros les plus marquants de ma petite enfance. Mais voilà, autant les jouets d’X-Or ne m’ont jamais attiré plus que ça. Je retournais les boîtes des véhicules, le Roller-Sky en tête dans les rayons jouets, et je restais perplexe devant la petitesse des représentations d’X-Or accompagnant ces véhicules, et surtout il manquait les C-Rex, les ennemis indispensables. Avec Les Maîtres de l’Univers, la donne était ô combien différente : Musclor était superbement décliné en jouets, son Tigre et différents véhicules aussi, mais pas seulement. La gamme offrait tous ses partenaires et ennemis, en plus des formidables châteaux dont les illustrations m’impressionnaient tellement l’atmosphère qu’elles traduisaient était sombre & violente. L’immersion dans le monde imaginaire d’Eternia était totale.
Au moment de dresser ma liste pour le Père Noël, mes parents m’indiquent que je pourrais avoir trois figurines sous le sapin : Musclor et Skeletor évidemment, quant à la troisième, cruel dilemme.
Les catalogues de jouets distribués dans les boîtes aux lettres en novembre 1984, détermineront mon choix : ce sera Dentos : d’abord parce que le brave Dentos répond souvent présent dans le dessin-animé, et surtout les pages d’un prospectus de jouets en particulier conditionneront mon choix : je suis séduit par la couleur bleue du personnage. Aujourd’hui encore, je me rappelle de cet élément : La figurine de Dentos était mise en scène avec d’autres personnages autour du Château des Ombres, et c’est sur cette figurine en particulier que mon attention s’est portée. L’éclairage mettait sûrement en valeur la magnifique couleur bleue de la figurine, le bleu étant alors ma couleur préférée. De plus, Dentos était la figurine la plus fournie en accessoires : la bague, le crochet, la pince et le fusil laser. Et pourtant, Dentos avec son slip rose avait sûrement déjà tout du kitch absolu, mais aujourd’hui encore sa figurine reste l’une de mes préférées. Et là, le matin du 25 décembre 1984, à l’ouverture des blisters de Musclor, Skeletor et Dentos, le moment est magique !! Pourtant, l’étonnement est brièvement au rendez-vous, ce sont les versions « L’invincible » de Musclor et Skeletor que je découvre et non les premières versions des personnages. Mais qu’importe, des heures de jeu allaient suivre avec mes figurines.
Elles finiront usées par les manipulations courant 1985. L’on ne voyait quasiment plus la peinture jaune de la tête de Musclor. Noël 1985, on remet ça. Les Maîtres de l’Univers sont au sommet de leur gloire !! Et ils remplissent les rayons jouets. Le souvenir le plus marquant : le magasin Printemps au bord de la rocade sud de Rennes. Aujourd’hui, Printemps ne consacre plus aucun rayon aux jouets, mais dans les années 80, il en était autrement. Et au moment de Noël, le rayon jouets, déjà important le reste de l’année, se déplaçait de quelques mètres pour mieux s’agrandir. La gamme des Maîtres de l’Univers s’est étoffée, le choix est large. Les boîtes du Château des ombres et du Château Maléfique sont quasiment trop hautes pour que je puisse les atteindre. Ce Noël est crucial, car ma Grand-mère va m’offrir l’un ou l’autre : à moi de choisir. Ce sera le Château des Ombres !! Et de la part de mes parents, cette année là, j’ai droit également à trois figurines. J’en aurai une quatrième surprise.
Le choix est toujours difficile. Je me revois retournant les blisters les uns après les autres, et pour chacun, j’y vais de mon petit commentaire: Zodac, il apparaît quand même peu dans le dessin-animé et toujours dans un simple rôle de guide ou de conseil alors que sur la face avant du blister, il est présenté comme un génie du mal, paradoxal ; Orko, pas assez guerrier dans l’allure, Fakor, la classe, le concept de l’imitation de Musclor me séduit, mais il lui manque quelque chose d’essentiel : Pourquoi n’apparaît-il pas dans les épisodes diffusés dans RécréA2, même remarque avec Jitsu. Et ainsi de suite avec chaque personnage. Le choix final : le Prince Adam : il est présent dans chaque épisode, les couleurs de la figurine sont très belles, et j’aime particulièrement le glaive fushia !
J’insiste également auprès de mes parents pour qu’ils ne se trompent pas de version de Musclor et Skeletor : c’est « Musclor avec la petite croix sur la poitrine » que je veux. Ce Noël là, au pied du sapin, je découvre également en figurine bonus Etor. Le mécanisme de la pince démesurée est génial, même si la figurine n’est pas à l’image de « Pinçor », le génie du mal du dessin-animé. Ces quatre personnages intègrent mon Château des Ombres : la joie est totale. A la même époque, mon meilleur copain reçoit à Noël, Musclor & Skeletor également, mais aussi, et je m’en rappelle avec certitude : Buzz-Off, le Tigre de Combat, Orko, et surtout … le Château maléfique !! Pendant les vacances de Noël 1985, l’on a passé un après-midi chez lui à jouer avec toutes nos figurines, c’était le pied. Ses parents m’avaient même offert une figurine au mécanisme bien sympathique : Kobra Kahn 
Comme les précédentes, ces figurines offertes à Noël 1985 finiraient usées, tellement je les emmenais partout. Le Château des Ombres sera des années plus tard revendu dans un vide-grenier, quartier Sainte Thérèse à Rennes, une charnière cassée et de accessoires perdus.
Dans la foulée des années 80, je me verrais également offrir par mon père le Maître d’Armes, sans qu’il ne s’agisse d’occasion particulière, figurine achetée dans un grand centre commercial même si je ne me rappelle plus lequel. Pour mes huit ans, j’ai reçu Mekaneck : J’étais assis devant la télé et ma mère en arrivant dans mon dos a mis la figurine juste sous mon nez. J’adorais Mekaneck et ses yeux miroitant. Au fil de la diffusion du dessin-animé, mon méchant préféré devenait Océanor (la voix d’Albert Augier lui convenait à merveille) et c’est naturellement que je convoitais la figurine. Je l’obtiendrai à l’hypermarché Leclerc quartier route de Lorient à Rennes (hypermarché qui a disparu aujourd’hui, mais un autre bien plus grand s’implanterait quelques centaines de mètres plus loin). Dans le rayon jouets de Leclerc, ma mère acceptait de me l’offrir en échange de bons résultats à l’école (à l’école primaire, je ne m’inquiétais pas de ma scolarité, j’étais bon élève).
Dans le blister, il manquait l’épée de la figurine mais ce n’était pas trop grave. La figurine d’Océanor a été un super jouet de mon enfance. Aujourd’hui, je garde deux souvenirs olfactifs indissociables des maîtres de l’Univers : celui de l’odeur agréable qui émanait d’une figurine tout juste sortie de son blister, et celui d’un bain moussant d’une marque qui n’existe vraisemblablement plus aujourd’hui : c’était une senteur marine que j’adorais : le liquide était de la même couleur bleue que la figurine d’Océanor qui m’accompagnait systématiquement quand je prenais un bain. De toutes les figurines à harnais amovible que j’ai pu avoir, Océanor était celle que je préférais « mettre à nu » pour révéler la musculature. Comme Dentos, deux ans plus tôt, la superbe couleur bleue de la figurine « made in France » y était pour beaucoup. Dans ces années là, j’obtiendrai également la figurine de Maskor, mais là aucun souvenir des circonstances dans lesquelles elle m’a été offerte.
Lors du vide-grenier de septembre (1986 ?, 1987 ?) quartier la Touche à Rennes, dès les premières stands en arrivant sur la braderie, je repère une figurine de Dentos en excellent état. Elle ne comprenait pas tous ses accessoires, mais il y a avait au moins la ceinture et l’une des trois prothèses : le crochet, donc elle était pleinement jouable. Je demande le prix : 15 francs. Ma mère qui m’accompagne me répond non dans un premier temps, mais après avoir fait le tour complet du vide-grenier, nous sommes retournés au stand, et Dentos était toujours là. N’ayant rien acheté d’autre de mémoire, ma mère a accepté de me l’offrir. Je rayonnais sur le chemin retour. Dans mon enfance, par deux fois, j’ai donc possédé une figurine de Dentos.
Néanmoins, l’année 1986, et surtout l’année 1987 verront mon intérêt pour les Maîtres de l’Univers fléchir malgré la commercialisation de nouvelles figurines. A chaque rentrée, de nouveaux dessin-animés étaient diffusés, mon intérêt pour les jouets étant divisé entre les Maîtres de l’Univers, les Legos, les Playmobils, mais aussi d’autres gammes comme les Gobots, les Rocklords, et les Guerres secrètes.
Lorsque les hommes serpents et les deux hommes rochers ont été commercialisés, je n’éprouvais pas d’engouement particuliers pour ces nouvelles figurines, même la Horde dans mon esprit ne pouvait pas rivaliser avec les Génies du Mal de Skeletor. Et dans les rayons jouets, lorsque je faisais défiler les blisters, je passais très vite sur ces nouveautés, pour me replonger avec plaisir sur les illustrations au verso des personnages présents dans les Maîtres de l’Univers de Filmation : le Monstre, Lezor, Webstor, etc… Le fils d’une collègue de travail de ma mère avait acquis Tri-klops : j’étais bluffé par la taille de l’épée qui accompagnait la figurine : Ce garçon, Frédéric, allait à la même école que moi boulevard de Verdun à Rennes, et aujourd’hui encore, je me rappelle très précisément à quel endroit de la cour de récréation il se tenait lorsque j’ai découvert la figurine de Tri-Klops dans ses mains la première fois.
J’appréciais beaucoup le Dessin-animé de She-ra la Princesse du pouvoir. Néanmoins, ma préférence pour la série originale des Maîtres de l’Univers était évidente.
Lorsque la gamme des Maîtres de l’Univers a commencé à s’essouffler, je me rappelle quand même avoir été bien marqué par la dernière vague qui contenait Ninjor, et surtout Spectror et Skeletor Eclat Funeste. Spectror renouait totalement avec l’esprit originel, l’héroïc fantasy à l’état pur. Et Skeletor Eclat Funeste proposait une version de Skeletor encore plus massive que les précédentes, avec un aspect inquiétant. Lorsque le film avec Frank Langella et Dolph Lundgren est sorti au cinéma, l’intérêt était ravivé. Dans la foulée, j’obtenais la figurine de Zodac achetée aux Galeries Lafayette de Rennes. Mais à ce moment là, les personnages que je chérissais le plus semblaient avoir disparu : plus de Prince Adam, de Dentos ou même de Tri-Klops. Plusieurs exemplaires de Bi-Tête ou de Spikor, mais je n’accrochais pas plus que ça à ces deux là. Il y a avait surtout pléthore de Skeletor Serres de rapace et de Musclor l’Eclair ou Tonnerre. Mais ces personnages « de luxe » étaient plus chers, je devais donc prendre une figurine au prix standard. Zodac était sympathique mais j’ai eu une très mauvaise expérience à peine ai-je commencé à le manipuler : la peinture orangée de son casque s’effritait aussitôt.
Ce fut la dernière figurine Maîtres de l’Univers de mon enfance.
Le pic de popularité de cette gamme fantastique à mes yeux allait de l’année 1984 à courant 1986 : le dessin-animé de She-ra représentant la stabilisation, puis inévitablement le déclin de la gamme. Le film de Gary Godard, quoique excellent spectacle pour un enfant de 10 ans, n’a pas permis de raviver la totalement flamme, la faute peut-être à un concept trop éloigné de la série Filmation : Musclor n’a plus d’identité secrète, ni Tigre de combat, et mes personnages favoris (Océanor, Dentos, Tri-Klops, …) n’étaient pas au rendez-vous.
En 1988, les Maîtres de l’Univers se trouvaient en solderie : 15 francs un blister de Maskor, Skeletor, Musclor ou de Spikor dans un magasin situé sur le futur mail Mitterrand à Rennes. Des fans devaient toujours exister, notamment un bon copain habitant près de chez moi qui avait acquis quelques figurines dont Maskor avec certitude. A ce prix, le rayon s’est très vite vidé. La solderie indépendante finira elle par disparaître à son tour dans les années 90.
A l’adolescence, dans les vides-greniers, j’avais acquis les excellents petits livres que sont « Musclor affronte la bête », « Le piège de glace de Skeletor », etc… Leur acquisition permettait de maintenir la mémoire des Maîtres de l’Univers. A côté de ça, les figurines observées en vide-grenier ressemblaient davantage à des épaves qu’autre chose.
A l’aube de l’adolescence, fin 1989 ou année 1990, j’achèterais des figurines des Maîtres de l’Univers à un moment où je croyais qu’elles étaient devenues introuvables : le magasin de jouets et de cycles situé place Sainte-Anne à Rennes en avaient conservé quelques unes : Maskor, Le Monstre, Saurod, Lezor, Webstor…. Dans ce même magasin, j’achetais discrètement des petites boîtes de Legos Space classic à une époque où là aussi je pensais que ces sets avaient disparu de la circulation. Puis plus, rien. Mais je gardais fidèlement en blister ces figurines Maîtres de l’Univers retrouvées. Ce magasin fermera lui aussi dans les années 90. Aujourd’hui, la Banque Postale s’est installée à sa place.
Dans mes années lycée et faculté, je guettais dans les vide-greniers les Maîtres de l’Univers, mais les figurines remarquées dépassaient rarement le stade d’état médiocre. Je croyais que les Maîtres de l’Univers avaient définitivement cessé d’exister et que c’était une chance d’avoir pu en acquérir à l’aube des années 90.
Dans la deuxième moitié des années 90, dans les pages de « l’Ecran fantastique », je tombe sur une publicité qui me laisse perplexe : un magasin parisien propose 50 ans de jouets à collectionner. Dans les thèmes listés: je vois les « Maîtres de l’Univers ». Ma curiosité s’éveille, le magasin propose la VPC, mais sachant qu’à cette époque, je n’avais pas un budget « loisir » bien élevé, je ne franchis pas le pas de les contacter.
En juillet 2000, tout juste débarrassé des épreuves de licence en droit, je prends de plein fouet la plus grosse claque de ma vie depuis des années : un article consacré aux Maîtres de l’Univers est disponible dans le magasine 10ème planète n°5 : Bain de nostalgie immédiat, l’article est très bien écrit et riche d’informations pertinentes. L’auteur sait de quoi il parle. Et les photos !!! Ça faisait 15 ans que je n’avais pas revu le Prince Adam, Musclor, le Maître d’Armes dans un état aussi remarquable !! Je me dis que ce n’est pas possible que ces photos ont dû être reprises d’un catalogue de jouets édité au milieu des années 80. Je relis, et non, ces photos proviennent d’une collection. Cela veut-il dire que je ne suis pas le seul à avoir conservé un coup de cœur énorme pour les Maîtres de l’Univers !!?? Et la page qui suit l’article : une page entière consacré au magasin Lulu-Berlu : Après avoir pris une première claque en lisant l’article et ses photos, j’en prends une seconde en consultant la publicité de Lulu-Berlu : en plein centre de la publicité : de nombreuses figurines des Maîtres de l’Univers qui semblent toutes complètes et en très bon état, à mille lieux des dernières figurines usées que j’ai pu apercevoir sur les vide-greniers de Rennes et des environs. Et le summum : des figurines neuves dans leur emballage d’époque : j’y aperçois Musclor, Skeletor Eclat Funeste, Moussor, Skeletor le rapace, etc… Comment est-ce possible ? Quelques pages plus tôt, je découvre également une publicité de Mad Toys qui propose également des Maîtres de l’Univers à l’état neuf, et quasiment à prix d’époque. Ironie du sort, Mad Toy est installée dans la même rue que Lulu Berlu. A ce moment là, je suis comme hypnotisé.
Deux mois plus tard, je fais mes classes près d’Aix en Provence comme Policier Auxiliaire, le mois qui suit j’intégre une compagnie de sécurité et de protection à Paris pour 9 mois. Dès le lendemain de mon arrivée à Paris, je file rue Oberkampf !! Les deux boutiques sont là. Depuis l’offre de Dixième Planète, les prix avaient monté dans la boutique Mad Toy, mais peu importe ce n’est pas ça que je remarque en, premier. Dès les premiers instants, j’en prends plein les yeux avec le Château Maléfique neuf dans la vitrine. Je rentre et je découvre un mur rempli de blisters, pour la première fois j’ai l’occasion de toucher des blisters espagnols (Musclor, Zodac et Stratos), mais je revois aussi ceux que j’ai connus dans les magasins de jouets et les grandes surfaces de Rennes, notamment Musclor Glaive Suprême qui marquait la fin de la gamme. Des figurines à l’état loose sont également présentes en vitrine, mais toutes ont du connaître des jours meilleurs. Pour voir des loose en parfait état, je me rends quelques mètres plus bas, à Lulu-Berlu : le choix de personnages disponibles est plus large encore que celui de Mad Toy. Dès la vitrine extérieure du magasin, un blister de Puantor en carte bords jaunes me fait de l’œil. Le magasin est une caverne d’Ali Baba. Tout au fond, accrochés à la porte de ce qui semble être des sanitaires, je découvre Le Monstre en blister espagnol, Frak-Attack, Fakor, Skeletor en version « hard-head », … Dans une vitrine, sont présents Spectror, Ninjor, Skeletor Eclat Funeste …
Quelques blisters portent un prix (Le Monstre, Tila, Etor, entre 150 et 200 francs), mais mon attention se porte dans un premier temps sur Dentos en état loose mais avec une tête légèrement différente de celle que je lui connaissais. Je sollicite un vendeur qui m’explique qu’il s’agit d’un Dentos destiné au marché américain, la tête, c’est vrai est davantage conforme au dessin-animé Filmation. Le vendeur m’indique que le prix du Dentos loose est de 350 francs. Hésitant, ce jour là, je repars avec un blister superbe de Tila. Ce n’était qu’un premier achat, d’autres suivront. Notamment auprès de Lulu-Berlu Reg, et de Barbarian qui tenait le magasin Eternal Games à Nantes, et qui portent en eux la passion de la gamme.
Les années 2000 m’auront démontré plusieurs choses : d’une part que je ne suis pas le seul à avoir conservé de la nostalgie pour les jouets comme pour le dessin animé des Maîtres de l’Univers, mais surtout, ô surtout, jamais je n’aurais imaginé qu’autant de figurines loose en parfait état ou de jouets en conditionnement neuf d’époque pouvaient encore exister aujourd’hui. Alors, j’ai bien pris soin au fil de mes années de vie professionnelle d’en acquérir quelques uns pour réaliser une véritable collection ...

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2012-09-08, 14:29

Tiens, voilà ma présentation arrivée là!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2012-09-08, 14:38

KissFan a écrit:
Tiens, voilà ma présentation arrivée là!!
je me suis permis de mettre une copie ici, afin de regrouper ce type d'anecdote, si cela ne te dérange pas...

il y en a d'autre dans le forum, au fur et a mesure que l'on tombera dessus, on les regroupera ici

study

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2012-09-10, 15:27

j'ai lancé en doublon ce sujet sur collect'all
ici
http://www.collect-all.net/t14706-nos-anecdotes-motu-vintage

Hades a écrit:
Moi je me rappelle du jour où j'ai reçu Dentos, je sortais de chez l'occuliste qui m'avait mis un produit dans les yeux qui me brouillait complètement la vue. On est passé au magasin de jouet après, je pense que c'était la première fois que je voyais Dentos et il m'est apparu tout flou. Ce n'est qu'à la maison qu'il est devenu de plus en plus net, au point que j'ai été étonné de tous ses détails qui me semblaient 100x plus réussis que la wave 1.
Very Happy

Le Prince Adam a écrit:
je me rappel également, lors que ma mère m'a acheté l'épée jaune/voilette
je sortait de chez le medecin en pleur, et pour cause, il m'avait bruler une veru plantaire (au talon du pied) celle qui fait le plus mal, j'avais même du mal a marcher...
on a été dans l'hypermarché du coin, et j'ai pu choisir un jouet pour me consoler.
cette épée a trôné sous mon lit pendant des années, toujours prête pour la transformation !

lol!

tarcil a écrit:
pour ma part, voici une petite anecdote :

Un jour où je jouait aux Motu dans le fin fond du vaste jardin de ma voisine, une vieille dame qui sortait très peu de chez elle, j'avais planqué Etor (Clawfull) dans les hautes herbes d'où il guettait en embuscade... Je m'occupa ensuite des gentils, lequels effectuait une reconnaissance dans les fourrés...

Le soucis c'est que ma mère m'appella et il fallu que je rentre à la maison de suite. Je récupera mes 3 ou 4 persos "gentils" et oublia complètement de récupérer mon Etor qui resta caché dans le jardin de la voisine... il le resta... pour toujours...

J'avais tellement de persos motu à ce moment dans mes tiroirs, que ce ne fut que plusieurs mois après, en les inventoriant que je m'apercu qu'Etor n'etait plus la... Je retourna toute ma maison sans succès et me rappella encore plusieurs jours après qu'il ne pouvait être que dehors mais pas dans mon jardin que j'avais également ratissé...
Malgrès tous mes efforts pour le chercher chez ma voisine, qui ne passsait pas la tondeuse et dont le jardin était vraiment grand, je ne pu le retrouver...

A l'évidence je l'avais laissé à son triste sort en compagnie des fourmis et autres insectes de la nature.

C'était il y a au moins 25ans... à l'heure qu'il est il a dû se transformer en Moussor - Mossman !

Angelus a écrit:
Des anecdotes, hum :

- Ma mère m'avait refusé l'achat de Fakor sous le prétexte fallacieux que fallait pas prendre les consommateurs pour des oies sauvages puisqu'il s'agissait simplement d'une version bleue d'un personnage que j'avais déjà. Je me suis donc tourné vers ma cousine, qui devait avoir genre 18/19 ans, pour me l'acheter sachant qu'elle était assez funky. Elle me dit que oui ... si j'acceptais d'aller dans le train fantôme du parc d'attraction de ma ville ( j'en avais une peur ... bleue comme Fakor ). Et bien pour Fakor, j'acceptais le challenge, monta dans ce foutu train et reçu en cadeau quelques jours plus tard le robot du mal ainsi que deux autres personnages ( Me souviens plus qui )

- J'avais pour habitude de tchialer dans les grandes surfaces et autres magasin de jouets quand ma famille refusait de me payer des trucs. Généralement il y'avait toujours une vieille mamy au grand coeur pour me payer un truc, je réussi comme ça à attraper le vaisseau d'Ulysses 31 dans un magasin en vacances mais aussi - puisqu'on parle des Maîtres de l'univers - BattleArmor Skeletor.

- Mon grand-père qui était peintre professionnel ( expositions de ses propres travaux mais c'est aussi lui qui s'occupait de faire les titres des cinémas, à une époque loin de l'informatique ou autres enseignes de magasins ) m'a offert le Château des Ombres rien que sur le fait que le dessin sur la boîte était cool.

Jean-Woody a écrit:
Le souvenir le plus marquant pour ma part est celui de Mygalor.

Pour mon anniversaire, le 10e peut etre, j'ai reçu cette belle boite dont l'illustration a une saveur si particulière, d'ailleurs je me suis racheté il y a peu Mygalor en boite, émotion garantie, effet recherché executé.

Bien sur, enfant, je n'étais pas sensible a cet art, mais quand même, si je m'en souviens c'est que ça avait du me marquer....

Mes parents n'avaient pas oublié de joindre le petite paquet de pile adéquat. Quoi de pire pour un gosse de recevoir à Noel par exemple un jouet motorisé et d'être frustré de ne pas pouvoir l'utiliser.
L'araignée sitôt en fonction fit une peur bleue a ma petite soeur ( 5 ans de moins que moi ) et déclencha la colère de mon chien d'habitude si calme.


Le plus marrant est qu'aujourdhui ma fille qui a presque le même age que ma soeur a eu la même réaction, je vous laisse deviner la réaction de woody mon chien ....

La même saveur je vous dit, Nostalgie à 100%.

galdwin a écrit:
Pour l'anecdote, moi ce sera Fisto! Tous les ans, la boite de mon père organisait la St Nicolas et fournissait des cadeaux aux enfants! Et j'ai eu Fisto! Il y avait toujours un bal apres et je me faisais suer. Alors je faisais bouger le bras de Fisto et je tapais les gens avec. Ca a enervé un adulte qui m'a fait la meme chose. Sauf que le bras métallique a directement attéri dans mon oeil!!!
J'ai hurlé comme pas possible et pour s'excuser, il m'a donné le cadeau qua'avait eu son fils (certainement en lui promettant de le lui racheter)!

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2012-09-11, 04:46

Du tout bon!! Very Happy Excellent topic!!
Dans le même genre d'idée, je me rappelle la première fois que j'ai vu l'épisode "Pas si aveugle (Not so Blind)". En fait, je n'en ai vu que les dernières minutes. Je rentrais de l'école ... et impossible de mettre la main sur mes clés, et personne à la maison car mes parents travaillaient tous les deux. J'avais été sonné chez mes voisins immédiats, un couple de personnes âgées, pour qu'ils m'accueillent le temps que mon père rentre du travail. J'avais dû laisser un mot sur la porte extérieure du garage lui disant qu'il me trouverait là-bas.
Forcément, c'était un vendredi fin d'après-midi et j'angoissais à l'idée de rater mon dessin-animé favori, sans pour autant oser demander au couple de voisins de me laisser regarder la télé, j'en profitais pour faire mes devoirs. Autant vous dire, qu'à peine mon père arrivé, je lui ai demandé de me passer les clés de la maison pour foncer vers le salon et allumer le téléviseur. Pendant ce temps là, il devait échanger quelques mots avec nos voisins. Au final, grosse déception pour moi: je n'ai dû voir que les cinq dernière minutes de l'épisode "Pas si aveugle" Sad Ah, les soucis qu'on a quand on est enfant.
Le bon côté, c'est que j'ai ensuite retrouvé mes clés ... qui avaient simplement glissé dans la doublure du cartable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2014-10-31, 06:22

Souvenir souvenir...l'autre cet été en donnant quelques coup de pioches dans le jardin, je tombe sur une pince de PINCOR ! Évidement le ressort est mort mais le plastique est resté très bien...Peut être devrais je faire d'autres trous !?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2014-10-31, 10:00

c est du solide c est motu a voir dans 30 ans Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2014-10-31, 20:10

C'est sûre mais pas aussi solide que les fans de MOTU Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3480
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2015-11-04, 22:06

Tiens j'en ai une bonne, mais qui date d il y a que 3-4 ans. Avec mon copain, on avait trouvé un rattlor vintage sur une brocante. Lui ne l'avait pas eu étant enfant et ne savait pas comment sortait son cou. il pensait que c'était comme Mécanek.

Il l'a donc actionné par accident et ça l'a fait sursauter. gros fou rire.

_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-25, 09:34



Une photo des premiers quintuplés français nés le 9 juin 1978: Luc, Maud, Gilles, Anne & Marc Brunner.
La photo a été prise à Noël 1983. Elle était extraite du sympathique ouvrage "C'était comme ça en France dans les années 80" par Armelle Oger. La photo est aussi consultable sur le net: http://www.gettyimages.fr/pictures/the-brunner-quintuplets-celebrate-christmas-d%C3%A9cembre-1983-a-news-photo-160722331#the-brunner-quintuplets-celebrate-christmas-dcembre-1983-a-loccasion-picture-id160722331

"Je l'avais quand j'étais p'tit" ... non pas, la figurine de Fakor que l'on aperçoit, mais le bateau Lego des Pompiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3480
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-25, 09:59

Mais je pensais que vous n'aviez pas eu Fakor en France à l'époque contrairement à chez nous.

_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-25, 10:24

La figurine de Fakor a bien été distribuée en France, du moins jusqu'à la moitié des années 80. Pas sûr qu'on la voyait encore en 1986. En 1987 & 1988, elle avait totalement disparu des rayons.
J'ai parfaitement le souvenir de l'avoir manipulée dans les rayons jouets en perspective de Noël 1984 où j'ai reçu mes premières figurines MOTU.
Je dirais que les années où Fakor se trouvait le plus facilement sont 1983 et 1984.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prince Adam
Prince de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 7178
Age : 42
Localisation : Dans le palais royale d'Eternia
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-25, 16:36

j'ai eu fakor également, je ne comprenais pas d’ailleurs comment on pouvait de pas voir que ce n'était pas Musclor !!!

_________________
Maintenant que nous savons qui tu es, je sais qui je suis ...

Le Prince Adam
Site http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/
Forum  http://princeadam.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/princeadam/musclor/ En ligne
KissFan
Roi d'Eternia
Roi d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 1492
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2012

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-27, 12:09


Fakor apparaît d'ailleurs bien dans les pages de ce catalogue de jouets. Je pense que les références sont d'ailleurs vendues aux prix les plus bas que l'on puisse observer pour des jouets MOTU non soldés dans les années 80.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3480
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-27, 14:49

Tiens le Chateau était à 30 € Shocked

Bordel l'inflation et la hausse de l'euro.....

_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
Doga
Prince d'Eternia
Prince d'Eternia
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 39
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-07-27, 14:52

Je surfe sur le commentaire d'Hadès : L'Attak Trak était quasiment au prix de Castle Grayskull ?
Ouuuuf, c'était pas donné pour l'époque tout cela...  Rolling Eyes

Et je confirme aussi avoir eu Faker. Un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
Capitaine de la garde de l'Eternia Antique
avatar

Nombre de messages : 3480
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   2016-08-11, 14:24

Quels beaux souvenirs

_________________

Signez la pétition pour soutenir la production de Snake Mountain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latourdesheros.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nos anecdotes motu vintage   

Revenir en haut Aller en bas
 
nos anecdotes motu vintage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nos anecdotes motu vintage
» [BARBAROSSA ART] GOAT MAN
» [VINT] Combien coute un MOC MOTU vintage?
» ECHANGE ACCESSOIRES MOTU VINTAGE
» Quel perso est le/la plus beau/belle (MOTUC, 200X, Vintage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Maîtres de l'Univers :: Les Figurines Mattel et autres :: Les vintages années 1980-87-
Sauter vers: